Tendances en alimentation

Santé, équilibre et tradition au menu pour 2017.

À l’ère où tout va vite et où la santé occupe une place de choix parmi nos priorités, les producteurs et les transformateurs de l’industrie agroalimentaire rivaliseront de créativité pour nous proposer des produits qui répondent à de nouveaux modes de vie. Voici quelques tendances phares décryptées par le cabinet d’études de marché Mintel et qui pourraient donner une toute nouvelle saveur à vos efforts de marketing et de mise en marché.

1- Le réconfort dans la tradition

Le monde entier est plongé dans l’incertitude et dans le tumulte, tant du point de vue politique que sur les plans social et économique. Pour faire contrepoids, les consommateurs recherchent la sécurité et la stabilité. Ils trouveront du réconfort dans une alimentation basée sur les traditions, sur l’authenticité. Ils aimeront l’artisanal, le « fait main ».

Si leurs propres racines refont surface, ils sont aussi ouverts à goûter les mets internationaux, dans la mesure où ils se rattachent à la tradition. Attention, toutefois : l’objectif n’est certainement pas de retourner dans le passé, mais bien de s’en inspirer, tout en profitant de la commodité que nous offrent les procédés de transformation d’aujourd’hui. L’idée est de se servir d’un produit connu, qui a fait ses preuves, et de le réinventer pour proposer quelque chose de nouveau.

Cette tendance guidera les entreprises de transformation alimentaire au cours des prochains mois. Elle pourrait également orienter leurs choix en ce qui concerne l’emballage. Entre autres, les consommateurs seraient enclins à en apprendre plus sur l’histoire de la nourriture qu’ils s’apprêtent à manger. Par exemple, s’ils optent pour des boîtes de repas à préparer eux-mêmes, ils aimeront obtenir une description du mets et savoir quelle en est la provenance, l’histoire, le parcours.

C’est dans cet esprit que les consommateurs se tournent vers les produits locaux, une tendance lourde, de plus en plus présente chez nous. On souhaite s’approvisionner auprès de producteurs dans un rayon de quelques kilomètres de chez soi, un gage de fraîcheur, d’intégrité et d’authenticité. La technologie vient en renfort pour répondre à cette volonté. Des plateformes web qui permettent aux producteurs et aux consommateurs d’être en relation, telles que maferme.ca, en sont de bons exemples.

2- Les végétaux pour la santé

La tendance végane gagne de plus en plus de terrain auprès des consommateurs désireux de se tourner vers une alimentation plus saine, exempte de produits issus des animaux ou même de leur exploitation. Fruits, noix, légumes, graines sont autant de composantes de leur menu.

Pour répondre à cette demande, on voit, depuis peu, des aliments faits à base de plantes. Il suffit de jeter un coup d’œil du côté des boissons pour le constater. Cette tendance s’intensifiera en 2017, ce qui appellera un positionnement marketing axé sur les bienfaits des végétaux.

Les eaux aromatisées aux fruits et aux plantes tendent à se multiplier dans les rayons des épiceries, tout comme les smoothies et les jus qui allient des fruits, des légumes et des plantes aux vertus bienfaisantes.

3- Haro sur le gaspillage

On estime que le tiers de la production alimentaire de la planète est gaspillé annuellement, ce qui suscite l’indignation aux quatre coins du globe. En réaction à cette situation, en 2016, on a valorisé les fruits et les légumes dits moches, et des campagnes ont été menées afin de convaincre les consommateurs de les acheter.

On commence à en trouver dans les étals des supermarchés, mais il reste du chemin à parcourir. Par ailleurs, certains pays européens ont voté des lois au cours de la dernière année en vue d’empêcher les supermarchés de jeter les surplus de nourriture encore bonne.

Les consommateurs choisiront de se procurer uniquement ce dont ils ont besoin, quitte à ne pas profiter des rabais offerts par les magasins. D’autres joueurs chercheront à innover afin de revaloriser les déchets alimentaires au lieu de les jeter à la poubelle. C’est aussi dans cette tendance qu’on nous propose de plus en plus de recettes et d’idées pour apprêter les restes de table ainsi que les parties d’aliments que nous hésitons habituellement à cuisiner : feuilles, épluchures, etc.

 

4- Gagner du temps

Les aliments qui sont à la fois nutritifs et frais et qui permettent de gagner du temps auront résolument la cote auprès des consommateurs en 2017. Tout le monde vit à un rythme effréné. On ne souhaite pas pour autant sacrifier la santé et le plaisir de bien manger.

C’est pourquoi les « prêts-à-manger » qui allient la qualité et la rapidité gagneront en popularité. Les produits frais, livrés en moins d’une heure également. L’objectif est toujours, pour le consommateur, de bien manger, tout en limitant le temps de préparation.

La vie en accéléré fait également en sorte que nous prenons moins de temps pour nous attabler. On préférera les collations santé, nourrissantes. Dans les rayons des supermarchés, des aliments apprêtés pour une consommation « sur le pouce », appétissants, nourrissants, offerts dans un format pratique, répondront aux besoins des travailleurs, notamment ceux de la génération Y, soit les 20 à 35 ans.

5- Retrouver le sommeil

Près de la moitié des Américains disent vivre du stress au quotidien et considère que cette situation nuit à leur santé, notamment en altérant la qualité de leur sommeil.

De nouveaux produits alimentaires, toujours dans une perspective d’aliments santé et conçus pour être consommés avant le coucher, devraient être offerts sur le marché au cours des prochains mois, ayant pour promesse de favoriser le sommeil. On pense notamment aux thés et aux boissons faites de camomille, de lavandes et aux plantes réputées pour leurs propriétés relaxantes.

6- Démocratiser la saine alimentation

Les inégalités dans le monde se traduisent inévitablement par l’accès à la nourriture de qualité. Des études démontrent en effet que les problèmes de santé tels que le diabète et l’obésité touchent particulièrement les classes sociales moins fortunées, qui peinent à joindre les deux bouts et qui n’ont tout simplement pas les moyens de payer une nourriture plus saine.

L’industrie alimentaire tentera de mettre en place des moyens de rendre la nourriture saine plus accessible. Ainsi, au Royaume-Uni, une chaîne de supermarchés offre à bas prix des assemblages de fruits et légumes difformes pour nourrir une famille complète. La technologie vient en renfort, notamment avec l’arrivée d’applications qui permettent de repérer les produits au rabais et de les cuisiner.

L’année 2017 apportera son lot de nouveautés dans nos assiettes. En plus d’une préoccupation grandissante pour la santé, on assiste à une recrudescence des modes de consommation plus équilibrés, plus conscients, plus responsables.

Reste à voir de quelle façon les producteurs d’ici réussiront à nous surprendre 😉

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Share on Pinterest
Restez informé, inscrivez-vous à l’infolettres'abonner
Christian St-Pierre
Christian St-Pierre
Vice-président, ventes et marketing
Contactez-moi